Une étude menée sur un peu plus de 700 personnes âgées de 30 à 70 ans montre qu’encore peu d’entre elles font le rapprochement entre les symptômes et la . Avec l’âge, les risques liés à une augmentent chaque jour et celle-ci peut causer de réels problèmes : ulcère, phlébite, thrombose, embolie pulmonaire, etc.

jambe-lourde-travail-celyatis

Sur les 700 personnes interrogées, seulement 43% font le lien entre un symptôme et une :
- 7% pour les jambes lourdes
- 7% pour les oedèmes
- 12% pour des impatiences
- 17% pour des douleurs en fin de journée
- 18% pour des varices

Il faut savoir que les conditions de travail sont responsables de maladies veineuses dans 70 à 75% des cas. Afin de prévenir les risques, le médecin traitant veille à vérifier régulièrement les antécédents de ses patients, leur posture au travail, la durée de transport effectuée chaque jour, ainsi que le poids, la taille et le nombre d’enfants (facteur de risque pour les femmes).

Ainsi, quelques dispositions peuvent être prises sur le lieu de travail :
- Marcher pendant la pause
- Ne pas croiser les jambes
- Changer régulièrement de position assise (ou debout)
- Effectuer des flexions avec la cheville

De façon générale, il est conseillé d’éviter les bottes et les habits trop serrés. Afin de diminuer les douleurs et les symptômes, il peut être recommandé de soulager ses jambes à l’aide d’un appareil de pressothérapie ou d’un appareil tel que le Veinoplus.


Catégorie(s) : Jambes-lourdes