Les causes de l’

L’ peut être causée par différents facteurs :

L’hérédité

Lorsque 1 parent souffre des symptômes de lourdes, l’enfant a 25% de risques d’en hériter. Lorsque les 2 parents sont sujets à une , l’enfant a 90% de risques de l’être à son tour.

Le travail

Travailler en position debout ou assise prolongée est un facteur de risque à part entière. Les piétinements entrainent des gonflements. Rester plus de 7h par jour a un impact considérable sur la circulation du sang.

Le tabac

La nicotine présente dans le sang a pour effet de resserrer les petits vaisseaux sanguins et donc d’augmenter la pression sur les veines.

La puberté

La puberté se caractérise par de gros changements hormonaux. Les veines sont moins toniques, donc moins aptes à envoyer le sang vers le cœur.

Le surpoids

Lorsque l’IMC est supérieur à 27, il est prouvé que les tissus graisseux augmentent la pression exercée sur les veines.

La contraception orale

Les hormones présentent dans la contraception orale ont pour effet de fragiliser les vaisseaux sanguins qui ont plus de difficultés à renvoyer le sang jusqu’au cœur.

La grossesse

La sécrétion des hormones estrogènes et progestérones (également présente dans la contraception orale) favorisent la rétention d’eau, le gonflement des membres et la dilatation des vaisseaux. Associés à la prise de poids, ces phénomènes font que l’utérus exerce une pression sur la veine responsable de la remontée du sang des vers le cœur.

La ménopause

Également caractérisée par l’apparition d’hormones qui « chamboulent » le fonctionnement du corps, la ménopause est souvent accompagnée de la sensation de lourdes.

La contraception orale, la grossesse, et la ménopause sont trois facteurs de risques. C’est ce qui explique pourquoi 9 femmes sur 10 souffrent d’.

La chaleur n’est pas une cause à part entière mais un des principaux ennemis des patients qui souffrent de lourdes. Lorsqu’il fait chaud, les symptômes sont dupliqués.


Catégorie(s) : Définition | Jambes-lourdes