La grossesse est une période parfois douloureuse. Il faut savoir que la douleur et les tensions ne concernent pas uniquement le ventre. Les jambes sont également mises à rude épreuve et ce dès les premiers mois de grossesse.

La pendant la grossesse : pourquoi ?

Un appareil de pressothérapie a pour but de dégonfler les jambes en exerçant des pressions sur celles-ci. En fait, l’appareil de agit sur la circulation sanguine afin d’assurer un meilleur retour veineux. Pendant  la grossesse, la qualité de la circulation sanguine peut être altérée. Les valves des veines situées dans les jambes (qui subissent une forte pression lors de la grossesse) fonctionnent mal : le sang ne remonte pas correctement des pieds jusqu’au cœur. Ce phénomène, en plus des rougeurs et des gonflements, entraîne des douleurs et une sensation de jambes lourdes difficilement supportables. De plus, si la grossesse se déroule pendant de fortes chaleurs, les symptômes seront amplifiés.
Les séances de vont alors permettre d’améliorer la circulation de la femme enceinte. La ne présente pas de danger pour le bébé. Il faut juste éviter d’utiliser la ceinture abdominale et se concentrer sur l’utilisation de bottes de ou de manchons.
En règle générale, une séance de dure environ 45 minutes. Pour une femme enceinte, il est préférable de réduire la durée de la séance de entre 20 et 30 minutes. Parfois, la pression peut paraitre trop forte. Il suffit de la diminuer. Le but n’est pas de faire de longues et douloureuses séances mais plutôt d’effectuer des séances de régulières et efficaces.

pressothérapie-grossesse

Le résultat de la sur une femme enceinte ?

Les résultats se font sentir assez rapidement. Mais les symptômes reviennent rapidement ! Il est donc nécessaire d’effectuer des séances de régulièrement. Pour les femmes sujettes à ce genre de symptômes avant leur grossesse, il est conseillé de commencer la le plus tôt possible.

La ne présente pas de danger pour la femme enceinte mais il est indispensable de demander conseil auprès de son médecin avant de commencer les séances de .


Catégorie(s) : Actualité